Geekeries, Home

Ces séries qui ont bercé mon enfance

Hi Girls!

Je ne sais pas vous, mais en ce moment, je ressens un petit brin de nostalgie devant le quasi néant de bonnes séries à me mettre sous la dent – attention c’est suivant mon point de vu. J’ai du mal avec les séries à multiples saisons, qui finissent par me rebuter ou me lasser.

Si bien que je me réfugie sous ma couette avec mon pot de nutella afin de retrouver le confort de ces séries que j’ai regardé petite (entre mes 7 ans à 11 ans), qui étaient déjà pas toute jeunes  et que j’ai adoré!

Tellement que je trouve bête qu’elles soient pour la plupart connue uniquement par la génération de nos parents. Il s’agit également de séries françaises, du temps où le 7ème Art français était à son apogée!

Bref si vous voulez prendre une petite dose de vintage et de classiques et surement faire de belles découvertes, cet article est fait pour vous 🙂

Bonne lecture!

/ Les séries sont classées par ordre chronologique /

Comment ne pas épouser un milliardaire – 1966

Comment ne pas épouser un milliardaire (Comment ne pas épouser un ...Bon, on commence avec du lourd 😀 Le titre de la série vous aura surement fait penser au chef d’oeuvre « Comment épouser un milliardaire » avec Marilyn Monroe.

Ici, la belle héroïne Myriam, une riche héritière, se voit forcer d’épouser un milliardaire qu’elle n’aime pas. La veille du mariage elle s’engouffre dans les cales d’un yacht. Elle se retrouve sous les ordres du Commandant Jean Leroy-Dantec en temps que mousse. Ce dernier, suite à un chagrin d’amour, est devenu misogyne, taciturne, bougon et bien sur, notre chère héroïne tombe sous le charme.

Ce que j’ai aimé c’est le ton léger de la série où les personnages se mettent dans des situations pas possible alors que juste avec un dialogue suffirait à tout changer. C’est cul-cul c’est gnangnan mais c’est l’AmÛrrrrr!

La Demoiselle d’Avignon – 1971

... demoiselle_davignon_la_demoiselle_davignon__la_demoiselle_avignon.jpgEcrit, entre autre, et jouer par mon acteur et réalisateur chouchou: Louis Velle. Voui je l’aime beaucoup, c’est un peu un caméléon de l’écran qui interprète à la perfection ses rôles. Mais là n’est pas la question.

Il s’agit (encore et toujours) d’une histoire d’amour entre la belle Koba, une princesse de la Kurlande et François un diplomate passionné d’archéologie. Devant retrouver leur obligations,l’histoire ressemble à une partie à chat entre retrouvailles et malentendus et ce, sans que François connaissent la véritable identité de Koba. 

Ce que j’ai adoré, c’est ces moments où François est à deux doigts de découvrir la véritable identité de Koba mais qu’un élément perturbateur vienne à chaque fois l’en empêcher. J’ai beaucoup aimé la découverte de la Kurlande qui avait fait beaucoup de bruits dans les années 70 d’ailleurs – oui oui des personnes sont vraiment allés voir si la Kurlande existait XD Pour finir je me suis beaucoup attacher à Koba qui incarne pour moi une certaine perfection: belle, gentille, attentionnée, débrouillarde et courageuse, on ne peut que l’adorer.

Les Brigades du Tigre – 1974

Les Brigades du Tigre n’ont pas les faveurs du public vendredi 3 ...Une série culte qui ne devrait pas vous être inconnue, elle avait été rediffusée en 2006 sur TMC et c’est là que je l’ai découvert.

Il s’agit d’une série policière relatant les enquêtes et aventures de 3 policiers dans la première brigades de polices motorisée. 

Outre la très grandes variétés de thèmes abordés lors des épisodes, la musique d’ouverture est restée ancré dans ma mémoire et je me retiens à grand peine de ne pas vous la mettre ici 😀 Ah ces soirées de cavalcade jusqu’au salon quand, j’entendais les premières notes. Si je pourrais nommer un équivalent dans nos séries actuelles, ce serait « Ripper Street » les voitures en moins.

Deux ans de Vacances – 1974

Deux ans de Vacances - Chanson (Deux ans de Vacances - Zwei Jahre ...« Vogue la vie, vogue l’aventureuuuuuh
Nous les marins nous ne faisons qu’uuuun
Amis buvons à nos joies futures
Chantons en coeur à nos lendemaaiiinns! »

Quoi comment ça je chante mal!?

Si tu n’as pas lu ce roman de Jules Verne, je te conseille très vivement d’aller te le dégoter dans la première bibliothèque du coin 🙂 Pourquoi? Parce-que Jules Verne c’est tout ^^

En Nouvelle-Zélande, en 1882, Doniphan et 7 jeunes garçons de bonne famille, pensionnaires du même internat, partent faire une croisière de 6 semaines, sur la frégate de l’oncle de ce dernier. Or la traversé ne se déroule pas comme prévu, et les garçons ainsi que le mousse sont pris en otages par des pirates afin d’obtenir une rançon. 

Ahhh nostalgie… mes premiers émois amoureux 😀 Oui j’avais des goûts bizarres au début de mon adolescence, je craquais sur Gordon et son sérieux, sa nature calme… bwef! ne nous perdons pas 😀 Sincèrement je vois mal une reprise de ce classique tellement il est bien interprété. On finit par espérer de se retrouver perdu sur une île déserte et échapper aux pirates… vivre une grande aventure! :p

Ardéchois Cœur-Fidèle – 1974

Ardechois-coeur-fidele---Sylvain-Joubert-campagne

La série qui sent bon la vieille France 🙂 De quoi se rattacher aux bonnes vieilles racines comme dirait Mamie 🙂

En 1815, Toussain, un ancien soldat des forces napoléonienne, regagne son village en Ardèche. Il retrouve une famille dans le deuil, suite au décès violent de son frère, un menuiser parti faire son Tour de France des Compagnons, tué par un compagnon d’une association rivale. Décidé à retrouver le meurtrier de son frère, un certain Tourangeau Sans-Quartier, il s’engage chez les compagnons du Devoir de Liberté afin de le venger. 

Quand j’ai commencé à regarder cette série je n’avais qu’une vague notion du terme « Compagnon », pour moi c’étais tout simplement des artisans. Mais le feuilleton m’a donné un aperçu tout autre de cette organisation mis à mal par la Restauration et engluée dans des coutumes et des rivalités parfois barbares. C’était chaud à l’époque 😀 Depuis je suis allée voir de nombreux musées du Compagnonnage et je vous recommande d’y aller car leurs chef d’œuvres  sont juste à couper le souffle. Et puis entretenir notre patrimoine ça a toujours du bon 🙂

L’Age Heureux – 1966 et l’Age en Fleur – 1975

... par ageheureux Tags : photo age heureux delphine reinette age heureux

Avis aux petites ballerines et rats de l’Opéra. C’est un classique que beaucoup de danseuses connaîtront – c’est d’ailleurs l’une d’elles qui me l’avaient conseiller quand j’avais fais une tentative (un échec) de cours de danse classique. Très peu pour moi je préfère largement regarder au chaud sous ma couette :p

A l’école des petits rats de l’Opéra de Paris, la jeune Delphine est choisie pour le ballet « Galatée » suscitant la jalousie de Julie, la première de la classe. 

On suit les péripéties de ses petites danseuses malicieuses entre amitiés et coup bas, tout en restant mignonnet, dieu merci ma lubie de la danse classique m’était passée sinon je m’y serais remise 😀

photos et vidéo , l'age en fleur, Marceline Collard

L’Age en Fleur est la suite de l’Age Heureux.

On suit les mésaventures de Marie, jeune danseuse de l’Opéra de Paris. Elle est jeune, innocente et fleur bleue, en plus d’avoir le don d’avoir des histoires de cœur compliquées dont seules les anciennes héroïnes cinématographique sont capables.

Mais même si on a parfois envie de la secouer un peu, on lui pardonne car c’était l’époque de tout est beau tout est joli 😀

L’île aux Trente Cercueils – 1979

Film L'Île aux trente cercueils (L' île aux trente cercueils): la ...Il s’agit d’une série policière… qui si tu es une grosse flipette comme, te garantira quelques frissons et un bon mal-être.

En 1917, Véronique, une infirmière dans un hôpital militaire, tente d’oublier un passer qui l’a hante depuis 14 ans. Son père et son fils, disparus en mer, qu’elle perçois comme un châtiment pour avoir épouser la mauvaise personne, contre le consentement de son père, le compte Vorski, un homme mauvais et manipulateur. Suite à cet événement elle a prit conscience de la véritable nature de son mari et s’est enfui. Seulement son passer l’a rattrape lorsqu’elle reconnait sa signature, connu uniquement par son père et son mari, dans un film tourné en Bretagne. Elle entreprend des recherches qui l’a conduiront en Bretagne, sur l’île de Sarek ou une terrible épreuve mêlée de superstitions l’attendra. 

L’intrigue est juste dingue, jamais je n’aurais penser à ce final en observant le déroulement des événements. L’intrigue nous laisse en haleine et on a du mal à faire la part entre la réalité et la superstition.

L’esprit de famille – 1982
Composée de 7 épisodes de 52 minutes, elle a été diffusée sur TF1 ...Il s’agit de ma série préférée, c’est ma maman qui me l’a recommandé car elle l’a regardait quand elle était jeune. (tu peux la retrouver sur Youtube d’ailleurs)

Il s’agit de l’histoire de la famille Moreau, Charles le père, leur mère et leur quatre filles aux personnalités fortes et distinctes. On suit les histoires d’amours, les colères, les problèmes des quartes jeunes, principalement retranscrit par le regard de Pauline, la 3ème fille. 

Ce que j’ai adoré, les personnalités des filles qui sont toutes en recherchent d’elles-même, surtout la petite dernière surnommée la Poison qui me fait beaucoup rire. La force tranquille des parents,  qui en voient de toutes les couleurs mais restent le socle de leurs enfants. Les histoires qui touchent des thèmes relativement sérieux tel que la contraception, la sexualité, la drogue, la violence…

Le mari de l’Ambassadeur – 1990

Mari de l'Ambassadeur (le) - Générique (Mari de l'Ambassadeur (le ...

 Encore une jolie histoire d’amour mais un peu moins cul-cul gnan-gnan par les événements qui s’y déroule, on assiste tout de même à une prise de force militaire ou a une épidémie ce qui est assez loin de l’esprit de « La Demoiselle d’Avignon »

Le jour de son mariage avec un milliardaire, Sixtine, une grande avocate, fait la rencontre de Pierre-Baptiste Lambert, un brillant chercheur. C’est le coup de foudre. Leur histoire se créé à travers rencontres, éloignements, retrouvailles et malgré les obstacles

Je suis tombée sous le charme de Sixtine, une femme forte, indépendante et au caractère bien trempé. Elle ne laisse pas marcher sur les pieds malgré les hommes qui tente de la rabaisser et les situations parfois catastrophiques dans laquelle elle se trouve. J’aime beaucoup la relation qu’elle entretien avec Pierre-Baptiste, interprété par Louis Velle qui incarne son rôle à la perfection, un mariage du feu et de l’eau.

Terre Indigo – 1996

Terre Indigo - Seriebox Quand ma mère est arrivée avec le coffret de la série, je ne me serait jamais doutée que ce serait une de mes séries préférées 🙂 L’histoire, la musique, les personnages ont captivé mon attention.

En 1920, après la faillite de leur vignoble, la famille Vallogne s’exile en Guyane ou elle avait par le passé investi. Ils sont accueillis par leur ancien métayer: Léon Bousqueyrolle, devenu un riche propriétaire. S’ensuit une véritable descente aux enfers qui brise littéralement la famille.

Atteindre le fond pour mieux rebondir, c’est ce que nous apprend ce feuilleton. Mais également l’affirmation des personnages féminin, surtout celui que Constance, qui était malheureuse, effacée et dépendante des hommes et qui devient une femme indépendante, forte malgré les épreuves. On découvre également les dessous d’une histoire qu’on aurait pas soupçonné, enfin on le ressent au bout d’un moment, mais je ne vous en dit pas plus, il vous suffit de regarder.

Si jamais vous avez déjà vu Terre Indigo, ou que vous avez aimer cette série, il y a une autre série plus récente (elle date de 2008) mais avec le même esprit, la même atmosphère. Il s’agit de Terre de Lumière.

Et j’arrive à la fin de cette liste, j’espère que vous trouverez votre bonheur et que vous ferez de belles découvertes 🙂 En tout cas, si vous êtes intéressées je vous les recommande vivement car je trouve dommage que certaines soient tombées dans l’oubli.

N’hésitez pas à me dire si vous en connaissiez certaines ou si vous avez apprécier cet article.

A très vite pour un prochain article 

Rendez-vous sur Hellocoton !

http---signatures.mylivesignature.com-54494-140-0F738355FC0C9F54BB1841163F00DE7B

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s