Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates – Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

Hello les Opales!

Aujourd’hui on va parler livre avec mon dernier coup de coeur:  » Le Cercle Littéraire des Amateurs d’Épluchures de Patates ». Je n’avais pas entendu parler du livre avant que le film sorte à mon grand regret mais pendant mes études j’ai arrêté de lire pour le plaisir pour me bourrer le crane d’Histoire et tout ce qui en découle. C’est le premier roman que je lis depuis au moins deux ans et je n’aurais pas pu mieux choisir.

20180719_184726_046-01

RÉSUMÉ

Tandis que Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale, Juliet Ashton, jeune écrivain, compte ses admirateurs par milliers. Parmi eux, un certain Dawsey, habitant de l’île de Guernesey, qui évoque au hasard de son courrier l’existence d’un club de lecture au nom étrange:   » Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates »… Passionnée par le destin de cette île coupée du monde, Juliet entame une correspondance intime avec les membres de cette communauté. Et découvre les moyens fantaisistes grâce auxquels ces amis bibliophiles ont résisté à l’invasion et à la tragédie. Jusqu’au jour où, à son tour, elle se rend à Guernesey. Pour Juliet, la page d’un nouveau roman vient de s’ouvrir, peut-être aussi celle d’une vie…

MON AVIS

Tout d’abord je vais vous parler des auteurs car j’ai eu une sorte de déception après-coup. Il y a « deux auteurs » et je met des guillemets car, à mon humble avis, ne t’attend pas à retrouver cela dans les livres de Annie Barrows, c’est vraiment l’oeuvre à part entière et le style de sa tante qui prime et on voit vraiment que sa nièce l’a aidé à assembler le travail et fignoler le livre quand sa santé s’est dégradée. Malheureusement Mary Ann Shaffer s’est éteinte en 2008, l’année où elle a su que son oeuvre sera publiée.

Parlons maintenant du livre plus en détail, c’est un roman épistolaire qui découle de la correspondance de Juliet, une jeune auteur anglaise qui se reconstruit, en pleine recherche d’une muse d’écriture, un sujet qui la ferait se sentir vivante après ces années de guerre. Sa correspondance avec ses amis d’enfance et éditeur, avec Mark ou cette lettre qui va tout chambouler dans sa vie et permettre cette merveilleuse histoire.

On est transporté du début à la dernière page qu’on tourne à regret. Ce n’est pas uniquement une histoire écrite de but en blanc mais une série de petits instants de vie qui se sont entrelacés dans une période dramatique. Des instants déchirants, de pures douleurs mais nuancée par une pincée d’humour et des moments comme ce groupe de lecture qui permet à des personnes totalement étrangères de fonder une sorte de famille. Même si certains évènements resteront toujours marqués au fer rouge, le ton reste léger et sans mauvais sentiments.

Mais ce qui fait la force de ce récit, ce sont les personnages, forts, haut en couleurs qu’on aime ou qu’on déteste dès le premier mot mais comme Juliet, on tombe très vite en amour pour cette île, du cercle, de la romantique et pétillante Isola, de la force tranquille de Dawsey et de l’adorable mais effrontée Kit qui entortille tout le monde autour de son petit doigt.

Pour finir une très belle histoire qui montre comment un soleil disparut qui amène un soleil naissant en quête d’une famille, d’une place et d’amour .

 

ET LE FILM DANS TOUT ÇA?

Je pense que c’est mieux de le regarder avant de le lire si vous ne l’avez pas déjà fait car bien sur, il est beaucoup plus résumé tout en gardant les personnages les plus importants.

On est un peu plus confus par rapport à la relation de Mark et Juliette mais ce que j’ai beaucoup apprécié c’est qu’il n’y avait parfois pas besoin de mots pour comprendre ou ressentir. Je ne  veux pas spoiler mais sincèrement c’est un très bon moment où on retrouve avec délice des personnages que l’on constate après dans notre lecture, très bien respectés.

On veut juste devenir l’amie d’Isola, faire des bisous aux petites joues rondes de Kit, se faire enlever à Guernesey par les bras forts de Dawsey et surtout goûter à cette fameuse tourte aux épluchures de patates.

Connais-tu ce livre? Qu’en as-tu pensé si tu l’as lu ou vu?

Et surtout, quel est ton personnage préféré?

cropped-icone-to.jpg

 

 

 

 

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates – Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s